Projets réalisés

Journées de formation médicale pluridisciplinaire à Tiaret, les 29, 30 et 31 mai 2014

logo solimed

Contexte de la mission

Une équipe de SoliMed était à Tiaret, les 29, 30 et 31 mai 2014, à la demande de  l'AFMC (association pour la formation médicale continue). Les thèmes traités au cours de cette mission sont l'hygiène hospitalière, la gastro-enterologie, la cardiologie, l'infectieux, les urgences et la transfusion.

Equipe de SoliMed

  • Ali Kara, médecin biologiste, CH de Melun, France.
  • Hireche Djamila, médecin Gastro-entérologue.
  • Anne Dulioust, chef de service de Médecine Interne EPSNF Ile de France. 
  • Madjid Si Hocine, médecin gériatre et urgentiste, Hôpital Saint Camille, Bry sur Marne.
  • Tahar Khiter, médecin biologiste hémobiologiste, CHU Ambroise Paré.

Programme

Transfusion et diabète, Dr Khiter

  • Diabète : Marqueurs biologiques et suivie du diabète « La biologie au secours de la clinique »,
  • Transfusion: Pratiques Transfusionnelles (conduites à tenir transfusionnelles).

Gastro entérologie, Dr Hireche Djamila

  • Anomalie biologiques du bilan hépatique : Que faire?
  • Vrai et faux germes pathogènes des examens de selles,
  • La constipation,
  • La diarrhée post antibiotique,
  • Pathologie hémorroïdaire au quotidien : recommandations.

Urgences, Dr Si Hocine Madjid

  • Douleur thoracique, malaise, arrêt cardiaque, état de choc,
  • Trouble de conscience, convulsions, intoxications, céphalées, dyspnée,
  • Fracture, luxation, douleur, plaie, polytraumatisé,
  • Allergies, fièvre, coup de chaleur/déshydratation, brûlures, fumées, noyade.

Infectieux, Dr Dulioust Anne

  • HIV : Diagnostic clinique et bilan biologique à prescrire  en consultation généraliste. Prise en charge ou orientation ?

Biologie et Hygiène hospitalière, Dr Kara Ali

  • Hygiène hospitalière
  • Résistance aux antibiotiques
  • Recommandations

Bilan

Deux journées d'excellente qualité et une assistance nombreuse avec un pic à 210 personnes. Les thèmes traités au cours de ces journées concernaient l'hygiène hospitalière, la gastro-entérologie, la cardiologie, l'infectieux, les urgences et la transfusion. Ce programme a permis de donner lieu à des échanges constructifs et fournis et à la participation de praticiens locaux qui ont fait part de leur expérience sur la thrombolyse et la cœlioscopie introduites il y a peu à Tiaret. Le succès de ses journées invite à renouveler l'opération l'année prochaine si les fonds des deux associations le permettent.

 Présentation des intervenants

Journées de formation au pôle Mère-Enfant de l'EPH Tiaret, les 9 et 10 mai 2014

logo solimed

Contexte de la mission

SoliMed et l'APRATIA (Association des praticiens de la santé de la wilaya de Tiaret) co-organisent des journées de formation médicale à l'établissement hospitalier spécialisé en gynéco-obstétrique Zohra-Aourai. Lors de la mission pluridisciplinaire à Tiaret les 24 et 25 mai 2013, les pédiatres Abdelmalek Achour et Arezki Fernane, ainsi que la gynécologue-obstétrique Fabienne Messaoudi étaient intervenus sur la santé et la mère de l'enfant. A l'initiative du Dr Mohamed Maachi, l'équipe maternité de SoliMed était de retour à Tiaret pour des journées de formations médicales les 9 et 10 mai 2014.

Equipe SoliMed

  • Abdelmalek ACHOUR, Médecin pédiatre et réanimateur, Hôpital américain, Paris, France
  • Fabienne Messaoudi, Médecin gynéco-obstétrique Centre hospitalier de Versailles, Le Chesnay-Versailles, France
  • Equipe locale : Dr  Hallouz et Dr Benahmed

Programme

Vendredi 9 mai 2014

Session plénière : 9H – 12H00

  • Mortalité maternelle et infantile en quelques chiffres - Dr B. Benahmed
  • Corticothérapie anténatale - Dr  M. Achour
  • Prise en charge de la toxoplasmose et de la rubéole au cours de la grossesse - Dr C. RAIS & Dr M. Cherif Hosni
  • Diabète gestationnel ; diagnostic et prise en charge - Dr F. Messaoudi
  • Hypothermie dans l’asphyxie périnatale - Dr M. Achour

14h30 – 17h00

  • Maternité sans risque
  • Nouveautés en réanimation néonatale
  • Problèmes de pratique quotidienne

Samedi 10 mai 2014

Session plénière : 9h00 –12H00

  • Prise en charge des grossesses de patientes VIH+ du nouveau né - Dr F. Messaoudi & Dr M. Achour
  • HTA et grossesses - Dr F. Messaoudi
  • Détresse respiratoire chez le nouveau né - Dr M. Achour
  • Choix d’un antibiotique au cours des infections communautaires - Dr M. Achour
  • Infections materno fœtales - Dr F. Messaoudi & Dr M. Achour

14h30 – 17h00

  • Accouchements difficiles et morbidité materno foetale : Prévention et prise en charge
  • Neuropathies périphériques du nouveau né

Bilan

Le Dr Maachi, président de l'APRATIA et initiateur de ces journées de formation, s'est montré très satifsait du déroulement de la mission. Avec plus de 300 participants, ces journées furent riches en débats et très intenses pour l'équipe de SoliMed. Les ateliers en petits groupes prévus les après-midi n'ont pu se faire vu le nombre de participants. Cette mission fut un succès pour l'APRATIA qui se dit désireuse de renouveler l'expérience.

Présentations des intervenants

Maternité : 

Pédiatrie :

Les journées de formation dans la presse

2émes journées médicales entre les deux rives, la maternité à risque en débat à Tiaret, Le Soir d'Algérie, le 11/05/2014

 


Congrès international sur l'autisme, Alger avril 2014

logo solimed 80x75   sapsylogo

 

autisme

Contexte du projet : 

Après le succès du premier congrès international sur l'autisme international organisé à Oran en septembre 2013, SoliMed et la SAPSY (Société Algérienne de Psychiatrie) organisent un congrès sur l'autisme à Alger. C'est à la demande de la structure pédo-psychiatrique de Cheraga, que SoliMed organise ce congrès à l'EPS de Cheraga. Ce congrès se déroule sur 4 jours, une des journées est consacrée aux parents d'autistes, les autres journées sont divisées en conférences théoriques et en ateliers.

 

Equipe SoliMed:

  • Karim Lallali, Médecin biologiste est le coordinateur de la missionIMG 1395
  • Zahia Boumaiza, pédopsychiatre et responsable du centre médicopsychologique de Boulogne Billancourt
  • Sandrine Oblet, Psychologue - neuropsychologue
  • Caroline de Tauriac, Psychologue – neuropsychologue
  • Dr Asma Oussedik, pédopsychiatre de l'EPS de Cheraga accompagne l'équipe de SoliMed

Programme :

Le 2 avril
La première journée a été dédiée aux parents d’Autistes qui ont pu exprimer leurs questionnements mais aussi interpeller l'équipe de SoliMed sur leurs attentes en matière de prise en charge de leurs enfants.

IMG 1434Le 3 avril
Des conférences théoriques se sont tenues, tout au long de la journée, portant sur des thèmes d’ordre clinique.

Les 4 et 5 avril
Ces deux jours ont été consacrés à des ateliers, présentant la batterie des tests préconisés et pratiqués par les Centres de Ressources  Autisme en France par Caroline de Tauriac et Sandrine Oblet, neuro-psychologues.

En marge de ces quatre journées, l'équipe de SoliMed a été associée, par le Pr Kacha, et le Dr Oussedik, à une séance de travail concernant l’organisation d’un dispositif de soins dédié à l’Autisme en Algérie. Cette séance a eu lieu avec l’équipe médicale et avec la représentation du Ministère de la santé (concernant la prise en compte des besoins spécifiques et de l’épidémiologie), ainsi que le ministère de l’enseignement supérieur (en charge du volet de la formation continue). A l’issue de cette rencontre les pouvoirs publics ont  entériné la proposition du Pr Kacha quant à la création du CODA, Centre d’Orientation et de Diagnostic Autisme a Cheraga.

Perspectives

L'équipe SoliMed souhaiterait participer à la mise en place du CODA, en s'impliquant dans la formation continue.IMG 1540

Des projets futurs ont également été évoqués avec les différents représentants spécialisés dans l’autisme de toute l’Algérie, notamment un 3ème congrès à Annaba l’année prochaine et des cycles de formation à Oran, Alger, Skikda, Constantine, Djanet sur ces mêmes thématiques.

Le Dr Karim Lallali, coordinateur de mission et secrétaire général de Solimed a présenté l’association Solimed et ses actions dans la formation médicale continue en Algérie; un projet est à l’étude pour un partenariat entre le Ministère de la santé et Solimed dans le domaine de la formation médical.

Présentations des intervenants

Zahia Boumaiza : Diagnostic différentiel des troubles du Spectre Autistique
Caroline de Tauriac : Utilité des outils d’évaluations neuropsychologiques dans le diagnostic de l’autisme
Sandrine Oblet : Le développement des fonctions de communication 

Résultats de l'enquête de satisfaction

L'assistance de ce congrès a été très majoritairement féminine puisque les hommes ne représentaient que 4,67 % du public. Les psychiatres et psychologues étaient également très représentés dans l'assistance, ainsi que les profession para-médicales (éducateurs, orthophoniste, psychomotriciens...). Les journées semblent avoir comblées les attentes du public car pour près de la moitié des répondants (46, 73%), les journées ont totalement répondu à leurs attentes, et la plupart (96,26%) souhaitent participer à une autre session de formation continue de ce genre. Pour plus d'un tiers des répondants, ces journées ont permis une nouvelle approche de leur travail.

Le diagramme ci-dessous illustre les apports de cette session selon les répondants à l'enquête de satisfaction :

diagramme 200

Retrouvez l'intégralité des résultats de l'enquête satisfaction en cliquant ici.

Le congrès dans la presse

Article Algérie Presse ServiceAppel à la création d’un centre de référence pour le suivi des autistes, le 03/04/2014
Article El WatanJournée d’étude sur l’autisme : Deux cas diagnostiqués chaque jour, le 06/04/2014

 


Journées de formation médicale "Maternité et pédiatrie" à Saïda, mars 2014

logo solimed100x107

Contexte du projet :

Co-organisé par SoliMed Algérie et EHS Hamdan Bakhta Saïda.

Au vu de l'engouement des participants au cours des dernières journées de formation Pédiatrie et Maternité organisées en 2012 à Saïda, SoliMed a souhaité poursuivre son action de partage des compétences en organisant une seconde session du 7 au 9 mars 2014, en partenariat avec l'Etablissement hospitalier de Saïda. Ce premier projet nous avait permis d'identifier de façon plus concrète les besoins en termes de formation. Nous avions constaté de fortes attentes du personnel para-médical (sages-femmes et infirmières), qui constituait l'essentiel des participants. Il fait partie de la politique de notre association d'assurer un suivi de nos actions. L'équipe de SoliMed et le Dr Ghazi, responsable de la formation continue à l'EHS de Saïda, ont conjointement élaboré un nouveau programme, plus adapté aux nouvelles attentes pour cette prochaine session qui concerne la structure maternité.

Activités :

 Sur une période de deux jours, une équipe de 3 médecins de l'association Solimed ont traités les thèmes suivants :

  • Gynécologie obstétrique : programme opératoire et grossesse à risque, hémorragie de la délivrance, cancer du sein
  • Pédiatrie : réanimation néo-natale - urgences respiratoires chez le nourrisson, ictère néo-natal
  • Biologie clinique : bilan d'urgence, sérologies, antibiothérapie et grossesse

Equipe SoliMed : 

  • le Dr Fabienne Messaoudi, médecin en Gynéco-Obstétrique et référente du projet,
  • le Dr Tahar Khiter, biologiste hémobiologiste,
  • le Dr Arezki Fernane, pédiatre.
  • L'équipe locale était composé d'un gynécologue du CHU de Bejaia, le Dr Boualem Bellouz

Déroulement de la mission : 

Les journées se sont déroulées à l'EHS Saïda, avec la participation de gynécologues, de sages-femmes et de médecins généralistes travaillant dans le service gynécologique de l'hôpital.
Après un arrivée tardive le 7 mars, les journées de formation ont commencées le 8 mars.

Le 8 mars, dans la matinée trois ateliers différents ont été mis en places :

  • L'atelier gynéco organisé par Fabienne Messaoudi et Boualem Bellouz (gynécologue exerçant en Algérie) portait sur le thème "Suivi du travail et accouchement" et "Rythme cardiaque foetal". Une trentaine de participants ont assistés à l'atelier.
  • L'atelier pédiatrie, 3 thèmes abordés: Examen du nouveau neé ( Théorie et projection vidéo), Réanimation du nouveau neé en salle de naissance ( théorie suivi d'une projection vidéo ), Bronchiolite du nourisson . L'assistance était composée de pédiatres de Saïda ; médecins  généralistes, sage-femmes et puéricultrices.
  • L'atelier hémobiologie organisé par Tahar Khiter. L'atelier était organisé avec le personnel des laboratoires (biologistes et techniciens) sur la problématique quotidienne (contrôle de qualité en biologie médicale, processus pré analytique et analytique). Dans l'après-midi l'atelier portait sur la conduite thérapeutique transfusionnelle avec la participation du personnel médical et paramédical  des services de soins des différents secteurs sanitaires et hospitaliers.

Dans l'après-midi les trois médecins de SoliMed ont organisé un atelier commun portant sur les Transfusions sanguines et l'hémorragie de la délivrance.

Le 9 mars : 

  • Dans la matinée, l'équipe gynécologie est allée au bloc pour une opération. L'après-midi, l'atelier gynéco portait sur le dépistage du cancer du col de l'utérus, sur la pratique du frottis et sur la dystocie des épaules.
  • Lors de l''atelier pédiatrie deux thèmes ont été abordés : Ictére du Nouveau né ( conduite a tenir) et fièvre chez l'enfant. Durant ces ateliers  differents problèmes d'ordre pratiques ont eté abordés avec les médecins de Saïda et des protocoles ont été remis aux pédiatres du service afin d'essayer de les adapter en fonction de leurs moyens : visite du service pédiatrie et une liste de materiels de premiere nécessité a été egalement demandé  ( Bilirubinometre ; Appareil pour ventilation non invasive...) pour une meilleure prise en charge des enfants malades.
  • L'équipe biologie a conduit un Audit qualité au laboratoire de biologie médical ainsi qu’au dépôt de produits sanguins labiles de l’EHS.

Les présentations de nos intervenants:

Dans l'ensemble les journées d'échanges se sont très bien déroulées, la présence d'un gynécologue pratiquant en Algérie s'est révelée utile et les salles des ateliers étaient toujours pleines. Le public était composé à la fois de médecins (gynécologues, pédiatre, généralistes) et de personnel para-médical (puéricultrices, sages-femmes).

L'équipe de SoliMed tient à remercier et saluer le travail de l'EHS Saïda et du Dr Ghazi.

 

Journées d'échanges à Sidi Bel Abbès, les 29 et 30 novembre 2013

logo solimed   logo amel308x204    aigle azur


Co-organisées par Solimed et l’association des médecins libéraux de Sidi Bel Abbes AMEL.

Les Journées d'échanges ont eu lieu à Sidi Bel Abbès, ville algérienne qui se situe au nord-ouest du pays, dans la région d'Oran.

Retrouvez les Journées de formation de Sidi Bel Abbès en photos

Organisme partenaire

Formée par des médecins et des spécialistes, l'association AMEL (Assocation des Médecins d'Exercice Libéral) a pour objectif d'améliorer la qualité des soins et organise ainsi régulièrement des actions de formations médicales dans des établissements hospitaliers. L'association AMEL édite également depuis 2009 une revue scientifique intitulée « El Hakim ».

Equipe Solimed

  • Dr Karim LALLALI, médecin biologiste au CHU Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre
  • Dr Anne DULIOUST, Chef de service de Médecine Interne EPSNF Ile de France
  • Dr Madjid SI HOCINE, médecin urgentiste, Hôpital Saint Camille
  • Dr Tahar KHITER, médecin biologiste hémobiologiste, CHU Ambroise Paré
  • Dr Jean-Baptiste ESTEVE, médecin cardiologue, CHU Le Raincy-Montfermeil
  • Dr Arezki FERNANE, médecin pédiatre, Centre Hospitalier André Grégoire
  • Samia ARHAB, chargée de communication et logistique

Le programme des Journées d'Echanges

Les journées se sont déroulées à l’Hôtel EDEN avec une participation des médecins généralistes et spécialistes de toute la wilaya de Sidi Bel Abbes et des praticiens du CHU Sidi Bel Abbes (entre 100-150), présence remarquée de plusieurs Professeurs de Réa – Dermatologie – neurologie …

Un programme très riche et varié a été proposé avec des interventions remarquables de nos intervenants :

  • Dr Dulioust sur le HIV et les hépatites, plusieurs questions ont été posées par les participants surtout en ce qui concerne l’annonce du diagnostique du HIV aux patients et un débat très animé a suivi.

  • Dr Khiter a traité les problèmes de la transfusion sanguine et la réalisation de sous-groupes.

L’après midi a été consacrée aux Ateliers de Biologie Clinique avec des cas cliniques et des séances interactives :

  • Dr Lallali pour la biologie d’urgence, la CRP et la PCT, la prescription des analyses biologiques au cabinet médical devant une urgence.

  • Dr Dulioust et Dr Keddouci pour la partie Antibiothérapie, les indications d’un traitement antibiotique. Un débat a suivi surtout pour les contre-indications de la Gentamicine

Le 2ème jour a été consacré aux urgences, à la cardiologie, la pédiatrie et le diabète :

  • Conduite à tenir devant un polytraumatisé, infarctus du myocarde et la dissection aortique : présentés par Dr Si Hocine et Dr Esteve suivis d’un débat très animé et des questions multiples, avec une intervention du chef du service des urgences du CHU SBA, qui a expliqué les raisons multiples de l’inexistence d’un service de SAMU à SBA.

  • Suivi l’après midi des interventions de notre pédiatre Dr Fernane : asthme de l’enfant

  • Une séance diabète animée par le Dr Khiter et l’intervention de praticiens de Sidi Bel Abbès. (Cardiologie : traitements – obésité et diabète)

Version pdf téléchargeable du programme

Les présentations de nos intervenants

Le bilan du Chef de mission

Je souligne le grand succès de cette mission : accueil très chaleureux et conditions remarquables de prise en charge, le sourire et la chaleur de nos confrères de Sidi Bel Abbès, beaucoup de joie et une super ambiance à renouveler dans le futur.

Je tiens à féliciter notre équipe pour le travail accompli et l’ambiance joyeuse et décontractée, sans oublier le rôle de Samia Arhab qui réalise à chaque fois un travail remarquable et nous permet d’avoir des contacts pour programmer des missions dans le futur. Merci encore à Samia et bravo !

Et signalons pour la petite histoire que nous avons failli « perdre » le Dr ESTEVE en Algérie (merci à notre ami malien !).

Karim Lallali
Chef de mission Solimed pour SBA
Secrétaire général de SoliMed Algérie

Résultats de l'enquête de satisfaction

L'assistance de ces Journées de formation était majoritairement féminine et constituée de médecins ou d'étudiants en médecine. Les résultats des enquêtes de satisfaction montrent que les Journées ont totalement répondu aux attentes des deux tiers des répondants et partiellement répondu aux attentes du dernier tiers.
Bien que les conférences aient été majoritairement considérées comme les parties les plus instructives, les cas concrets et les temps d'échange ont également connu un accueil très favorable.
Parmi les répondants au questionnaire, les trois quarts n'avaient encore jamais suivi de formation de ce genre.

Enfin, le diagramme ci-dessous illustre les apports des journées de formation selon le public.
diagramme secteur enquete satisf

Retrouvez l'intégralité des résultats des enquêtes de satisfaction en cliquant ici.

 Les Journées d'Echanges de Sidi Bel Abbès dans la presse

LES 29 ET 30 NOVEMBRE A SIDI BEL-ABBES : 7e rencontre d’information médicale, Ibuza Portail d'informations (source El Moudjahid), 26/11/2013
Médecins libéraux de Sidi Bel Abbès, le recyclage est plus que nécessaire, La Tribune des Lecteurs, 2/12/2013

Télécharger le compte-rendu de la mission en version pdf

Les journées sur les infections virales chroniques (hépatite B et VIH) à Nouakchott, du 3 au 7 novembre 2013

 

 logo solimed

logo amliv

 

Compagnie aérienne

logo aigle azur


Transporteur officiel

 

 

 

poster 2013150 Contexte du projet

La Mauritanie est un pays de forte endémie du virus de l’hépatite B (20 à 25% de la population générale) et de son virus satellite l’hépatite delta (30% des patients infectés par l’hépatite B). Ces infections virales chroniques, qui restent longtemps asymptomatiques, aboutissent après plusieurs années d’évolution à la cirrhose et au cancer primitif du foie, de pronostic effroyable, en particulier dans les pays en voie de développement. Les principaux modes de transmission de l’hépatite B en Mauritanie sont la transmission périnatale de la mère à l’enfant, la transmission sexuelle, la transmission parentérale dans une moindre mesure, et enfin la transmission intra-domicilaire, qui touche surtout les enfants en bas âge. Il s’agit donc d’un problème de santé publique majeur dans ce pays d’Afrique subsaharienne et l’accès au dépistage, au vaccin, à la prise en charge diagnostique et au traitement reste actuellement limité en Mauritanie. Depuis moins d’une dizaine d’années, et souvent grâce au dynamisme et à l’engagement de l’association Amliv, certaines initiatives ont été instaurées, telles que la vaccination gratuite des nouveau-nés nés de mères porteuses de l’antigène HBs (2009) puis systématiquement de tous les nouveaux-nés (janvier 2013), et un début de dépistage systématique des femmes enceintes. Cependant le diagnostic et le traitement de l’hépatite B restent actuellement hors d’accès de la majorité de la population, notamment de par le faible nombre de médecins, notamment hépato-gastro-entérologues (moins de 10 pour toute la Mauritanie) et infectiologues, capables de soigner cette maladie. Depuis récemment un programme national a vu le jour et a permis de proposer un traitement gratuit pour certains malades.

Organisme partenaire

L’association AmLiv, Association Mauritanienne de Lutte contre les Infections Virales Chroniques, vieille d’un peu moins de 10 ans, a beaucoup œuvré pour sensibiliser le public et les autorités médicales à la problématique de ce virus et a collaboré à la mise en place des premières mesures citées plus haut. Pendant plusieurs années, Amliv a fait venir des spécialistes de France tous les 6 à 12 mois pour des séries de consultations, mais cette collaboration a été interrompue depuis plus d’un an.
C’est ainsi que le Dr Elbou Vall Brahim, président d’Amliv, a contacté Solimed de façon à relancer la collaboration franco-mauritanienne pour la prise en charge de cette pathologie.

La mission

nouakchott2013 031. Les consultations hépatite B
La mission s’est déroulée à Nouakchott, capitale de la Mauritanie, du 3 au 7 novembre 2013. Trois journées sur quatre ont été consacrées à la clinique, où ont été vus, au cours de 100 consultations, environ 65 patients porteurs de l’hépatite B chronique à différents stades d’évolution, dans les locaux de l’assocation Amliv, située dans le quartier Tevrar Zeina de Nouakchott. Celles-ci ont consisté en des prises en charge initiales et des avis spécialisés chez des patients déjà suivis. Un bilan biologique, malheureusement à la charge du patient, a été prescrit à de nombreux malades qui ont été vus lors d’une seconde consultation pour rendu des résultats, aboutissant à une conduite à tenir. Les consultations ont parfois abouti à la mise en place de traitements antiviraux, et les malades ont alors été orientés vers de nouvelles structures, permettant normalement l’accès gratuit à certains médicaments. D’autres ont été dirigés pour un suivi aux médecins compétents locaux, et quelques uns seront suivis par mails de façon trimestrielle ou semestrielle. Quelques consultations de médecine générale sont venues se greffer aux consultations d’infectiologie. Un travail important d’information et d’éducation auprès des consultants a été réalisé et a abouti à la prescription de dépistage et de vaccination pour l’entourage familial des malades. Les consultants n’ont pas cessé d’exprimer leur gratitude à l’équipe médicale, en insistant sur les difficultés d’accès aux consultations spécialisées du fait du faible nombre de médecins compétents dans le domaine en Mauritanie. Il y aurait, en effet, pas plus de 6 gastros exerçant actuellement en Mauritanie pour une population de plus de 3 millions d’habitants, dont plus de 600.000 seraient porteurs de l’antigène Hbs.

nouakchott2013 102. Le développement professionnel continu (DPC) des professionnels de santé
Une journée à été consacrée à la formation médicale continue à laquelle une quarantaine de professionnels de santé ont assisté, incluant sages-femmes, médecins, biologistes, étudiants en médecine, pharmaciens, laborantins, et une infirmière. Les présentations, tournant principalement autour de l’hépatite B (épidémiologie, virologie, diagnostic microbiologique, aspects cliniques, traitement, éducation thérapeutique, imagerie médicale) et un peu autour de l’infection par le VIH/SIDA, ont été assurées par les 2 membres de Solimed, les Drs Gaillet et Epelboin, par le Dr Elbou, ainsi que par 2 autres intervenants mauritaniens, le Dr Barra, pharmacien et le Pr Beddi, professeur en radiologie. Les participants se sont déclarés très satisfaits de cette journée de formation et des interventions proposées.

3. Rencontres
Au cours du séjour l’équipe a été amenée à rencontrer des acteurs essentiels de la lutte contre l’hépatite B en Mauritanie : le Dr Ethmane Ould Oumar, responsable du Programme national de lutte contre les hépatites, ce qui a permis de faciliter la délivrance des traitement anti hépatite B par ténofovir (dont les stocks disponibles périment en avril 2014), et le Pr Françoise Lunel-Fabiani, chef de service de virologie à Angers et membre de l’ANRS (Agence Nationale [française] de la recherche contre le SIDA) et qui collabore depuis plusieurs années avec les autorités de santé mauritaniennes pour la mise en place à l’échelle nationale d’une prise en charge gratuite de l’hépatite B.

Intervenants

nouakchott2013 13 Equipe Solimed

  • Dr Mélanie Gaillet, infectiologue (EPSNF, 94)
  • Dr Loïc Epelboin, infectiologue (Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris)


Association AmLiv

  • Dr Elbou Brahim Vall, président de l’association et biologiste virologue


Consulter les supports de présentation des intervenants

Bilan

Points positifs :
  • 1er contact entre l’association franco-algérienne Solimed  et l’association mauritanienne Amliv.
  • Près de 100 consultations gratuites en 3 jours par 2 infectiologues ayant abouties à une prise en charge claire, à la grande satisfaction des patients.
  • 1ère journée de formation médicale continue autour de la problématique de l’hépatite B et du VIH
  • Accueil chaleureux et personnalisé par le Dr Elbou

Points négatifs :
  • Le fibroscan, outil morphologique d’évaluation de la fibrose hépatique, prêté par la boite qui le fabrique, Echosens, n’a finalement pas pu être apporté en Mauritanie faute d’une assurance obtenue dans les délais impartis
  • Consultations gratuites mais nécessitant des bilans biologiques, parfois coûteux, restant aux frais des patients, limitant donc l’accès pour les patients les plus démunis

 Projets à venir

L’accès au dépistage et la prise en charge de l’hépatite B en Mauritanie restent actuellement limités. L’instauration de missions régulières (dans l’idéal tous les 6 mois) de consultations et de formations médicales continues autour de l’hépatite B par de petites équipes Solimed constituées d’infectiologue(s) et/ou hépato-gastro-entérologue(s) pourra permettre de venir prêter main forte à l’association Amliv, dont le dynamisme a déjà permis certaines avancées localement, y compris à l’échelle nationale mauritanienne.

Congrès international sur l'Autisme à Oran, 26, 27 et 28 septembre 2013

 

logo solimed

Compagnie aérienne

logo aigle azur


Transporteur officiel

logo asaor

logo apo

 

Contexte du projet :

D’après les statistiques du Ministère de la solidarité nationale l’effectif des personnes autistes est de 80000 personnes en Algérie, soit plus de 5000 enfants dans la ville d’Oran. L’étude et l’approche des problèmes liés à l’autisme s’effectuent actuellement dans notre pays de manière dispersée et non cohérente. Les spécialistes n’existent pas puisqu’il n’y a pas de formation universitaire spécifique. Les psychiatres et psychologues doivent étayer leurs connaissances sur les quelques cas qu’ils rencontrent. Ce qui n’est pas significatif, car il existe des modes de différence entre un enfant autiste et un autre enfant autiste. Les comportements peuvent être si différents, qu’ils se situent à l’opposé l’un de l’autre. Par exemple, certains enfants autistes « parlent », beaucoup d’autres sont mutiques.

Organisme partenaire :

L’association ASAOR a été créée par des parents d’enfants autistes et des psychologues en novembre 2009. Elle s’est donnée pour objectif de lutter contre l’exclusion des personnes autistes. ASAOR œuvre contre la marginalisation de cette catégorie d’enfants souvent accueillie dans des centres non spécialisés ou qui ne bénéficient, dans la majorité des cas, d’aucune prise en charge. ASAOR milite pour une approche pluridisciplinaire de l’autisme. Elle organise régulièrement des séances d’aides aux parents d’enfants et adolescents autistes et des formations destinées aux professionnels de la santé, aux éducateurs et aux parents.

Programme :

Une équipe pluridisciplinaire de cinq professionnels de santé a échangé avec le personnel médico-social (orthophonistes, psychologues, éducateurs psychomotriciens, pédopsychiatres, médecins, généralistes) de la région d’Oran, au sujet du dépistage et de la prise en charge précoce des enfants autistes.
Des intervenants de l'association des psychiatres d'Oranie sont venus enrichir le contenu des modules de formation en y apportant un aspect plus scientifique
Ce colloque s’adressait en outre aux personnes participant à l’éducation de l’enfant (parents et enseignants).
Ce congrès s'est articulé autour de séances plénières et d’ateliers pratiques. Les professionnels ont partagé avec les participants leurs connaissances, leurs expériences, ainsi que les outils pratiques de prise en charge.

Lieu : centre d’anthropologie sociale et culturelle d'Oran

Télécharger le programme.

Intervenants :

Equipe SoliMed :

  • Héloïse BERTRAND, Orthophoniste en pédopsychiatrie
  • Zahia BOUMAIZA, Pédopsychiatre
  • Gabriella GUSSO, Thérapeute  sensorielle
  • Issam SAHILI, Psychologue psychothérapeute.
  • Françoise SELMI, Psychomotricienne en pédopsychiatrie

Consultez les supports de présentation des intervenants :

Intervenants de l'Association des pscyhiatres d'Oranie :

  • A. HEDDADJ, Médecin Libéral
  • R. MANKOUR, Médecin Libéral
  • A. HAFTARI, Psychiatre
  • M. AMANI, Psychiatre
  • MOUFFOK, Psychiatre
  • K. BELANI, Psychiatre

Bilan

Points positifs :

  • Fort taux de participation : 250 à 300 personnes ont pu participer à ce congrès
  • Diversité géographie des participants : Ce congrès a rassemblé un grand nombre de personnes provenant de plusieurs régions du pays. Il en est ressorti questions et échanges d’adresses entre les participants.
  • Richesse et diversité des interventions des professionnels
  • Intensité des débats 
  • Création de partenariats : Ces échanges sont allés jusqu’à des projets de regroupement d’associations existantes dans le but de divulguer informations et demandes de financements pour le développement de l’aide aux familles et aux enfants autistes.

Points négatifs :

Hétérogénéité des participants : professionnels et familles n’avaient pas les mêmes attentes qualitatives des interventions (sur les aspects théoriques et pratiques au sujet de l’autisme).

Consultez les comptes-rendus des intervenants :

Consultez l'enquête de satisfaction effectuée auprès des participants (à venir).

Projets à venir :

De cette rencontre ont émergé de nombreux projets de partenariat , dont la création d'une Fondation autisme Algérie qui regroupera l'ensemble des associations traitant cette thématique et qui devrait voir le jour d'ici 2014.
Au vu de l'intérêt suscité par le congrès et des liens tissés avec l'association ASAOR, SoliMed prévoit de renouveler ce partenariat pour organiser de nouvelles journées d'échange.

Afin de répondre aux attentes des différents public (professionnels et parents), ces journées d'échange seront dorénavant divisées en 2 volets :

  1. un volet destiné aux professionnels où l'équipe de SoliMed partagera avec les personnels spécialistes ses expériences et compétences.
  2. un volet destiné aux familles qui prendra la forme de séminaires, de groupes de paroles et d'échange sur des cas concrets.

 Le congrès dans la presse :

 

 

 

 

Les journées de formation médicale continue à Tiaret, 24 et 25 mai 2013

 

Compagnie aérienne

logo aigle azur


Transporteur officiel

solimed

Présentation du projet

La mission de formation médicale organisée à Tiaret est issue d’une demande de la Direction de la santé et des médecins généralistes de la wilaya de Tiaret. Elle a été lancée à l’initiative de Mohammed Maachi, médecin biologiste à l’hôpital de Tiaret. Elle cherche à promouvoir le transfert de connaissances et le partage d’expériences entre les membres de SoliMed et les acteurs de santé médicaux et paramédicaux algériens des centres médicaux de la wilaya de Tiaret. Sont ciblées l’amélioration de la couverture sanitaire, l’amélioration de la prise en charge des patients et de leurs pathologies, le renforcement des connaissances médicales et paramédicales des acteurs de santé, la promotion des habitudes de formation continue dans le domaine médical et paramédical et la promotion de l’implication des migrants dans le développement de leur pays d’origine.

Thèmes traités

Les participants ont pu suivre des ateliers de formation pratique répartis sur deux jours et les membres de l’équipe de SoliMed ont également effectué des visites pratiques sur le terrain.

  • Infectiologie et microbiologie clinique
  • Urgences médicales
  • Santé de la mère et de l'enfant. 

Déroulement des journées

Cette mission s’est déroulée en deux journées.

La première journée de formation, animée par les Drs Epelboin, Kara et Lallali, portait sur l’infectiologie et la biologie clinique. Ont été abordés des thèmes variés tel que l’infection par le VIH, la tuberculose, l’hygiène hospitalière, la prise en charge des infections bactériennes aiguës (infections urinaires, pneumopathies et endocardites), la prise en charge des accidents exposant au sang et le paludisme. Afin de mettre en pratique les connaissances transmises au cours de ces modules, les sessions plénières ont été suivies d’ateliers où les intervenants interagissaient avec les participants autour de cas cliniques concrets. Parallèlement à cela, des ateliers de maternité et de réanimation néo-natale ont été réalisés dans l’après-midi. 

La deuxième journée de formation a comporté deux volets : urgences, puis santé de la mère et de l’enfant. La première partie, animée par les Drs Ouar-Epelboin et Si Hocine, était donc consacrée aux urgences avec des mises au point concernant la prise en charge du polytraumatisé, de l’œdème aigu du poumon, du choc hémorragique de la dissection aortique, de l’embolie pulmonaire et des douleurs thoraciques. Au cours de la seconde partie, orchestrée par les Drs Messaoudi, Achour et Fernane, consacrée à l’obstétrique et à la pédiatrie, des thèmes tel que : la prise en charge des grosses compliques, l’hypertension au cours de la grossesse, la réanimation néonatale et l’asthme chez l’enfant, ont été abordés au cours des sessions plénières et autour d’ateliers interactifs. 

Visionnez la vidéo en ligne des journées de formation médicale à Tiaret

Visites sur les sites : 

  • Visite du service de dialyse et conseils en hygiène hospitalière : Dr Kara
  • Visite du service d’Accueil des Urgences et de la Réanimation : Drs Ouar-Epelboin et Epelboin
  • Organisation d’un laboratoire d’urgence pour le DSP et achat de matériel de laboratoire : Dr Lallali
  • Maternité : Bloc opératoire et examens : Drs Messaoudi, Fernane et Achour
  • Organisation d’un laboratoire de microbiologie de la maternité pour le DSP et achat de matériel de laboratoire : Dr Kara
  • Visite de la clinique d’ophtalmologie et de stomatologie : équipe de SoliMed guidée par Mme Zerrouki

Intervenants et participants

Equipe SoliMed :

L'équipe de SoliMed lors de la visite de la clinique dentaire de Tiaret
  • Dr Karim LALLALI, référent du projet : Médecin biologiste, Laboratoire de biochimie, Pôle Biologie, Pathologie et Pharmacie, Hôpitaux universitaires Paris-Sud (AP-HP), France
  • Dr Abdelmalek ACHOUR : Médecin pédiatre et réanimateur, Hôpital américain, Paris, France
  • Dr Arezki FERNANE : Médecin pédiatre Centre hospitalier André Grégoire, Montreuil, France
  • Dr Sihem OUAR-EPELBOIN : Urgentiste, Service d’accueil des urgences, CHU Henri Mondor, Créteil, France
  • Dr Fabienne MESSAOUDI : Médecin gynéco-obstétrique Centre hospitalier de Versailles, Le Chesnay-Versailles, France
  • Dr Ali KARA MOSTEFA : Médecin biologiste, CH de Melun, France
  • Dr Madjid SI HOCINE : Médecin gériatre et urgentiste, Hôpital Saint Camille, Bry sur Marne, France
  • Dr Loïc EPELBOIN : Médecin infectiologue, Service des maladies infectieuses et tropicales, CHU Pitié-Salpêtrière, Paris, France
  • Samia ARHAB, chargée de communication et logistique

Intervenants algériens :

  • Dr Messouada Cherif HOSNI, Médecin, EPH Tiaret (Sujet Paludisme). Dr Messouada CHERI-HOSNI présentant un topo sur les cas de paludisme à Tiaret
  • Dr Soroya TEGGAR, Médecin Infectiologue, EPH Tiaret (Sujet HIV). 

Chargés de l'organisation du projet à Tiaret :

  • Mme ZERROUKI, Directrice de la clinique d’ophtalmologie et de stomatologie
  • Dr Mohamed MAACHI, Pharmacien biologiste
  • Dr Abdelkader BOUZIANE, Médecin biologiste
  • Dr Abdelkader BEKKI, Médecin coordinateur des programmes de prévention au niveau de la Direction de la Santé et de la Population de Tiaret
  • DSP de la wilaya de Tiaret.

Visionner la vidéo réalisée lors de ces journées

Résultats obtenus

Consultez l'enquête de satisfaction effectuée auprès des participants.

Points forts et points faibles

Points forts :

  • Qualité des présentations
  • Forte participation du public
  • Fort taux de participation des personnels médicaux et paramédicaux aux formations (plus de 200 personnes en tout)
  • Adéquation du contenu des formations avec les attentes des praticiens
  • Diversité géographique et professionnelle du public : médecins et spécialistes originaires d’autres villes (Mostaganem, Saïda, Sidi Belabbes)
  • Impact direct certain de la formation sur les pratiques médicales à Tiaret
  • Bonne organisation logistique des journées
  • Implication des autorités sanitaires de la wilaya de Tiaret dans la réussite de ce projet
  • Hospitalité des Tiartis plus qu’appréciable
  • Bonne médiation de notre correspondant à Tiaret Mohamed Maachi qui a su assurer le lien entre SoliMed et les personnels de Tiaret et faire une publicité élargie à toutes les communes de la wilaya, permettant ainsi une affluence record.
  • Création, à l’issue des journées, d’un documentaire réalisé par Samia Arhab de 15-20 minutes consacré à la mission de Solimed à Tiaret.

Un public attentif !Points faibles :

  • Qualité médiocre du support technique
  • Absence de médiatisation de l’événement dans la presse nationale algérienne écrite ou sur internet, contrairement aux missions précédentes

 

 

Consulter le programme de la formation

Session Infectieux et Biologie clinique :

Ecologie bactérienne et critères des infections urinaires (Dr Kara)

Procalcitonine (Dr Lallali)

Pneumopathie (Dr Epelboin)

Infection au VIH (Dr Teggar)

Dépistage du VIH (Dr Epelboin)

Hépatite B (Dr Kara)

Cas cliniques : Accident exposant au sang

Cas cliniques : Infection urinaire (Dr Epelboin)

Cas cliniques : Procalcitonine (Dr Lallali)

Cas clinique : Pneumo (Dr Epelboin)

Cas clinique : Paludisme (Dr Chérif Hosni)

Cas cliniques : Endocardite (Dr Epelboin)


Session Urgences médicales :

Marqueurs cardiaques (Dr Lallali)

Prise en charge du polytraumatisé (Dr Si Hocine)

Prise en charge du choc hémorragique (Dr Ouar-Epelboin)

Prise en charge de l'oedème aigu du poumon (Dr Ouar-Epelboin)

Dissection aortique (Dr Si Hocine)

Cas cliniques : Embolie pulmonaire (Dr Ouar-Epelboin)

Cas cliniques : Douleur thoracique - 1e partie (Dr Si Hocine)

Cas cliniques : Douleur thoracique - 2e partie (Dr Si Hocine)


Session Santé de la mère et de l'enfant :

Réanimation pédiatrique (Dr Achour)

Asthme chez l'enfant (Dr Fernane)

Hypertension et grossesse (Dr Messaouadi)

Les journées de formation sur les urgences cardiologiques, 5 et 6 avril 2013

afmc 122x192px

Compagnie aérienne

logo aigle azur


Transporteur officiel

solimed

Présentation du projetsaida karim lallali

SoliMed Algérie et l’Association de Formation Médicale Continue (AFMC) de Saida ont co-organisé les journées de formation sur les urgences cardiologiques qui ont eu lieu les 5 et 6 avril 2013 à Saida.

Déroulement des journées

Cette mission s’est déroulée en deux journées : une journée d’ateliers de formation et une journée de session plénière. De nombreux thèmes ont été abordés dans le domaine de la cardiologie par des intervenants de différentes spécialités : cardiologues, urgentistes, infectiologues et biologistes. Une actualisation sur la prise en charge du diabète, pathologie étroitement intriquée à la cardiologie, a également été réalisée.

Ces journées de formation ont rempli leur rôle et laissent présager de nouvelles collaborations entre l’AFMC de Saida et SoliMed dans un avenir proche.

Consultez le programme détaillé des deux journées.

saida publicIntervenants et participants

Equipe SoliMed :

Dr Karim LALLALI : Médecin Biologiste, Laboratoire de biochimie, Pôle Biologie, Pathologie et Pharmacie, Hôpitaux universitaires Paris-Sud (AP-HP), France

Dr Loïc EPELBOIN : Médecin Infectiologue, Service des Maladies Infectieuses et Tropicales, CHU Pitié-Salpêtrière, Paris, France

  • Dr Sihem OUAR-EPELBOIN : Urgentiste, Service d’Accueil des Urgences, CHU Henri Mondor, Créteil, France
  • Dr Jean-Baptiste ESTEVE : Cardiologue interventionnel, GHI Le Raincy-Montfermeil, France
  • Dr Madjid SI HOCINE : Médecin gériatre et urgentiste, Hôpital Saint Camille, Bry sur Marne, France

Intervenants algériens :saida hopital 1

  • Dr RAHAL : Biologiste, Hôpital de Saida, Algérie
  • Dr MEKHLOUF : Médecin épidémiologiste, Hôpital de Saida, Algérie
  • Dr MEDJAHED : Médecin ORL, Saida, Algérie
  • Dr BOUCHIKHI : Président de L’AFMC, Pédiatre, Saida, Algérie

Points faibles et points forts

Points forts :

  • Bonne organisation logistique et bonne prise en charge des intervenants et des participants aux journées de formation par l’AFMC de Saida.
  • Bonne mobilisation des participants par l’AFMC de Saida.
  • Qualité des présentations des intervenants et des auditeurs.

saida hopital 2Points faibles :

Désistements de dernière minute voire non venue de certains intervenants algériens.

Absence des médecins hospitaliers et des cardiologues de ville (3 à Saida) au cours de ces journées.

Publication liée à cette mission :

El Watan, le lundi 8 avril 2013

 

Voici l'ensemble des thèmes traités lors de cette formation
Biologie en urgence cardiologique
caducee1
Dr Lallali
Cas clinique : péricardite

caducee2
Dr Epelboin
Cas clinique : endocardite
caducee3
Dr Epelboin
Prise en charge AOP

caducee4
Dr Ouar-Epelboin
Dissection aortique

caducee5
Dr Si Hocine




 



 

 

Cliquez sur les caducées pour consulter ces thèmes (au format PDF)

Les 2ème journées sur la prise en charge de la femme enceinte vivant avec le VIH à Annaba, 22 et 23 mars 2013

Aniss 140x203

Compagnie aérienne

logo aigle azur


Transporteur officiel

solimed

Présentation du projet

affiche mission annaba

SoliMed Algérie et AnisS ont co-organisé les deuxièmes Journées d’échanges sur la prise en charge de la femme enceinte vivant avec le VIH qui ont eu lieu les 22 et 23 mars 2013 à Annaba.

Déroulement des journées

La journée du vendredi 22 mars était consacrée à la prise en charge globale du VIH. Lors des sessions plénières de la matinée, qui ont réuni environ 80 personnes dont seulement 15 hommes, les médecins des deux rives de la Méditerranée ont abordé des thèmes tels que l’épidémiologie du VIH dans le monde dans la région Moyen-Orient-Afrique du Nord et en Algérie (Pr Maamar Laouar), les idées reçues et croyances populaires erronées concernant le VIH, l’intérêt du dépistage et du traitement précoce du VIH pour diminuer la morbidité, la mortalité et la transmission du virus (Dr Loïc Epelboin), les spécificités de la prise en charge du VIH en Algérie, et notamment à Annaba, avec ses limites liées aux difficultés de réaliser des mesures de charge virale VIH et des lymphocytes CD4 à cause des carences en réactifs, et le nombre de lignes de traitement disponibles limité malgré les recommandations nationales (Dr Zahéra Boudiaf), les dernières recommandations concernant la prise en charge au service d’accueil des urgences français des accidents d’exposition sanguine ou sexuelle au virus du VIH (Dr Sihem Ouar-Epelboin) et les particularités de la prise en charge des patients vivants avec le VIH (PVVIH), en particulier des migrants originaires d’Afrique subsaharienne à Tamanrasset où la prévalence du virus est la plus élevée du pays (Dr Elias Akhamouk).

529037 274357062699293 323445010 nEn fin de matinée, des thèmes plutôt paramédicaux jusqu’alors peu développés en Algérie ont été abordés, à savoir la place de l’éducation thérapeutique et de l’observance dans la prise en charge du VIH (Mme Stéphanie Bailleul), les spécificités de la prise en charge nutritionnelle des PVVIH (Mme Nathalie Bouchène) et l’importance de la prise en charge psychosociale des PVVIH avec les avancées de l’association Solidarité AIDS auprès des patients de l’hôpital d’El Kettar à Alger (Dr Hacène Bounefissa).

L’après-midi a été consacrée à des ateliers et des cas cliniques interactifs autour de la découverte, de l’annonce et du diagnostic et des aspects pratiques et thérapeutiques de la prise en charge du VIH auxquels environ 50 professionnels de santé ont participé.

La journée du samedi 23 mars était consacrée à la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant. Lors des sessions plénières de la matinée, qui ont réuni environ 60 personnes dont seulement 9 hommes, les thèmes suivants ont été abordés : rappels virologiques autour du VIH et aspects pratiques de la mesure des lymphocytes CD4, de la charge virale et du génotype de résistance au laboratoire (Dr Ali Kara), puis un point a été fait sur la campagne nationale HIMEYA de protection des femmes et des enfants du VIH/Sida en Algérie, qui a pour objectif l’information, l’éducation et l’aide à l’autonomisation des femmes algériennes (Dr Nour Kicha El Houda), les recommandations autour de la prise en charge du VIH pendant la grossesse, avec les dernières recommandations françaises concernant le délai d’introduction des antirétroviraux, et les indications de la césarienne prophylactique (Dr Fabienne Messaoudi), puis les recommandations pour la prise en charge de l’enfant né de mère VIH à la naissance, avec un petit clin d’œil à l’actualité scientifique concernant le bébé américain dont le cas a été présenté au dernier congrès international sur le VIH aux USA à Atlanta début mars 2013, et considéré comme une guérison fonctionnelle après la mise en place d’un traitement antirétroviral précoce à la naissance (Dr Arezki Fernane). Pour clôturer la matinée, des élèves sages-femmes de l’institut de formation d’Annaba ont présenté leur travail réalisé auprès de femmes consultant dans 5 PMI de l’est algérien sur les connaissance,s attitudes et pratiques autour du VIH (Mlles Zara Lemaret et Fatima Zohra Mekina).

208826 274356542699345 1314428957 nLe début d’après-midi a été consacré à des ateliers consacrés d’un coté au bon usage du préservatif auquel 40 professionnels ont participé (Mme Stéphanie Bailleul), tandis que le Dr Ali Kara réalisait une formation pratique directement au laboratoire de virologie du CHU d’Annaba auprès de 12 virologues et étudiants en microbiologie. Les groupes se sont ensuite rejoints pour des cas cliniques autour de la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant du VIH, auxquels ont participé 55 personnes.

Après la clôture de ces journées enrichissantes par les deux représentants des deux associations co-organisatrices, le Dr Scander Soufi pour AnisS et le Dr Loïc Epelboin pour SoliMed, le Dr Zahéra Boudiaf et le Dr Imène Kerkoub ont emmené l’équipe française visiter le service des Maladies Infectieuses où quelques dossiers ont été discutés de façon collégiale.

Consultez le programme détaillé des deux journées.

Public

Les docteurs Soufi et Epelboin

Le public était composé de professionnels de santé de divers horizons : médecins spécialistes en maladies infectieuses, en microbiologie notamment virologie, en gynécologie-obstétrique, en pédiatrie, aux urgences, en médecine générale, de membres de diverses associations de lutte contre le VIH/SIDA, de sages-femmes et de pharmaciens. Ces professionnels étaient principalement originaires d’Annaba, mais aussi d’Alger, de Skikda, de Tamanrasset et de Jijel.

Intervenants et participants

Equipe SoliMed :

  • Mme Stéphanie BAILLEUL : Infirmière d’éducation thérapeutique, Service des Maladies Infectieuses et Tropicales, CHU Pitié-Salpêtrière, Paris, France
  • Mme Nathalie BOUCHENE : Diététicienne-nutritionniste, Service d’Hospitalisation à Domicile, CHU Pitié-Salpêtrière, Paris, France
  • Dr Loïc EPELBOIN : Médecin Infectiologue, Service des Maladies Infectieuses et Tropicales, CHU Pitié-Salpêtrière, Paris, France
  • Dr Areski FERNANE : Pédiatre, Service de Pédiatrie, CH André Grégoire, Montreuil, France
  • Dr Ali KARA : Biologiste, Laboratoire de Biologie, CH Marc Jacquet, Melun, France
  • Dr Fabienne MESSAOUDI : Gynécologue, Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU Alfred Mignot, Versailles, France
  • Dr Sihem OUAR-EPELBOIN : Urgentiste, Service d’Accueil des Urgences, CHU Henri Mondor, Créteil, France
  • Samia ARHAB, chargée de communication et logistique

Intervenants algériens :

  • Dr Elias AKHAMOUK : Infectiologue, Médecin Chef Directeur, Centre de Référence de prise en charge des IST/ Sida, Tamanrasset, Algérie
  • Dr Zahéra BOUDIAF : Infectiologue, Centre de référence de Prise en charge des IST/Sida, Annaba, Algérie
  • Dr Hacène BOUNEFISSA : Président de l'association Solidarité AIDS, Algérie
  • Dr Nour Kicha EL HOUDA : Médecin, responsable de la Campagne nationale HIMEYA de protection des femmes et des enfants du VIH/Sida en Algérie 526802 274357289365937 1233066494 n
  • Pr Maamar LAOUAR : Infectiologue, Médecin Chef Directeur, Centre de Référence de Prise en charge des IST/Sida, Annaba, Algérie
  • Mlle Zara LEMARET : élève sage-femme, Institut National de Formation Supérieure des Sages-femmes d’Annaba
  • Mlle Fatima Zohra MEKINA : élève sage-femme, Institut National de Formation Supérieure des Sages-femmes d’Annaba

Participations diverses :

  • Dr Scander SOUFI : Médecin, Président d’AnisS, Annaba, Algérie, co-organisateur de ces 2èmes journées d’Annaba
  • Dr Imene KERKOUB : Médecin infectiologue, Centre de référence de Prise en charge des IST/Sida, Annaba, Algérie, Responsable AnisS de l’organisation et la logistique de ces 2èmes journées d’Annaba
  • Mme Samia ARHAB : Journaliste Berbère TV et France Ô, couverture audiovisuelle et logistique de l’équipe SoliMed
  • Dr OTHMAN : maitre assistant en microbiologie, Laboratoire de microbiologie – Annaba,  modérateur session 3
  • Dr Kamel AMOURA : maitre assistant en microbiologie, Laboratoire de microbiologie – Annaba, visite et atelier in au laboratoire
  • Pr Mekki AIDAOUI : Service Maladies Infectieuses, CHU Annaba, animation dans la salle
  • Mme Salima MESRANE : enseignante sage-femme major, Institut National de Formation Supérieure des Sages-femmes, Annaba, modératrice session 4
  • Mme Yamina BELBECHE : professeur enseignante paramédicale, Institut National de Formation Supérieure des Sages-femmes d’Annaba, animation dans la salle
  • Mlles Khaoula AOUISSI, Maroua KHADRAOUI et Rym BENAMINA : enquête CAP PMI
  • Mme BOUTARFAYA : Association femmes algériennes pour le développement
  • M. Adel BIREM : membre d’AnisS, responsable logistique
  • M. Ayadi ZINOU : juriste d’AnisS, logistique
  • M. Ahmed LEMOUCHI : membre d’AnisS, logistique et contribution à l’atelier préservatif.

Groupe Annaba 2013

Résultats obtenus

En attente des questionnaires de satisfaction.

Points faibles et points forts

Points forts :

  • Organisation et logistique exemplaire et professionnelle de l’équipe de l’Association accueillante, AnisS, tant en terme de lieu, de matériel, de diffusion du programme que de d’hébergement et de transport.
  • Plusieurs spécialités et professions représentées dans le public sénior et junior et de plusieurs villes d’Algérie.
  • Public motivé, souvent passionné et interactif, majoritairement jeune et féminin.
  • Plusieurs interventions enrichissantes et de qualité des communicants algériens.
  • Thèmes abordés assez nouveaux en Algérie tel que l’éducation thérapeutique et l’observance des PVVIH, et celui de l’aspect nutritionnel de la prise en charge de ces patients.
  • Nombreux échanges de connaissances et de pratiques des professionnels des deux rives de la Méditerranée notamment au cours des ateliers et des séances interactives et aussi au cours de la visite du laboratoire de Microbiologie et celle du Service des Maladies Infectieuses du CHU d’Annaba.

Points faibles :

  • Peu de gynécologues et de pédiatres alors que le principal thème des journées était celui de la prise en charge du VIH et de sa transmission chez la femme enceinte et chez l’enfant.
  • Désistements de dernière minute de nombreux intervenants algériens.
  • Malgré un matériel honorable au laboratoire, impossibilité de réaliser l’atelier autour des bonnes pratiques concernant le dosage de la charge virale VIH qui est un élément majeur du suivi biologique des patients vivant avec le VIH, faute de réactifs, ce qui est, selon nos interlocuteurs algériens, un problème aussi dramatique que chronique tant dans le grand centre d’Annaba que celui de Tamanrasset.

Publications liées à cette mission :

Visionnez la vidéo réalisée par Mme Samia Arhab sur la mission Annaba sur Dailymotion


Voici l'ensemble des thèmes traités lors de cette formation
Éducation thérapeutique et VIH
caducee1
Mme Bailleul
Nutrition et VIH

caducee2
Mme Bouchène
VIH à Tamanrasset

caducee3
Dr Elias
VIH et grossesse

caducee4
Dr Messaoudi
Prise en charge des AES

caducee5
Dr Ouar-Epelboin
Dépistage du VIH

caducee6
Dr Epelboin
Prise en charge psychosociale PVVIH
caducee1
Dr Boufenissa
Spécificités du VIH en Algérie
caducee2
Dr Boudiaf
Enquête VIH et PMI de l'est algérien
caducee3
Élèves sages-femmes
Rétrovirologie et VIH

caducee4
Dr Kara
Épidémiologie du VIH en Algérie (1)
caducee5
Dr Louar
Épidémiologie du VIH en Algérie (2)
caducee6
Dr Louar
Cliquez sur les caducées pour consulter ces thèmes (au format PDF)

Les journées de gynécologie et de pédiatrie de Saïda, 15-16 juin 2012

Des ateliers plébiscités pour une session mère-enfant particulièrement réussie !

2 saida 200 hauteurLes missions se suivent mais ne se ressemblent pas. Après les journées de formation continue organisées en mars, une équipe de SoliMed emmenée par le Dr Lallali a remis le cap sur Saïda pour une session mère-enfant.
Une redite ? Certainement pas.

Les deux journées (15-16 juin) se divisaient en conférences et en ateliers pratiques. Non pas des ateliers basés sur des cas cliniques mais des ateliers in situ en bloc opératoire sur des patientes et des nouveaux nés. Face à une assistance composée de trois gynécologues, du médecin généraliste de la maternité et de vingt-cinq sages-femmes, le Dr Fabienne Messaoudi, gynécologue à l'hôpital Versailles et formatrice à SoliMed, a dirigé et commenté une césarienne d'urgence face à un accouchement difficile. L'équipe pédiatrique conduite par le Dr Arezki Fernane, pédiatre à l'hôpital St Grégoire et formateur à SoliMed, a immédiatement pris en charge et réanimé le nouveau-né hypotrophe (1300 grammes).

Outre ce cas particulier, les ateliers ont surtout permis de mieux maîtriser l'utilisation du matériel médical (tocomètre, monitoring cardiaque fœtale, échographie) et de savoir réagir face aux situations particulières qui peuvent survenir avant, pendant ou après un accouchement.

En parallèle plusieurs conférences de biologie clinique, de pédiatrie et de gynécologie obstétrique ont permis à la soixantaine de participants présents de compléter leurs connaissances théoriques car malheureusement faute de temps de nombreux points n'ont pu être développés lors des ateliers.

Ces journées ont été rendues possibles grâce à la Direction de la Santé et de la Population de la wilaya de Saïda et la maternité de Saïda, qui n'ont pas ménagé leurs efforts pour assurer la réussite logistique et scientifique de ce projet. Mais par-dessus tout c'est à l'expérience des médecins bénévoles de SoliMed que nous devons ce franc succès.

Supports de présentation

Premiers gestes de réanimation - Dr Arezki Fernane
Grossesse et paramètres biologiques
- Dr Karim Lallali
Grossesses à risques - Dr Fabienne Messaoudi
Hémorragie du post partum - Dr Fabienne Messaoudi

Les journées d'échanges entre médecins des deux rives de la Méditérranée à Tissemsilt, 26-27 mai 2012

Description du projet

tis equipe solimed
Journées de formation et d'échanges scientifiques entre médecins des deux rives dans le but d'améliorer la prise en charge des patients par l'introduction des nouveaux protocoles et des nouvelles techniques.

Tissemsilt est une ville d'Algérie située à 230km au sud-ouest d'Alger. Elle s'étend sur une superficie de 3152 km2et compte 300 000 habitants. Tissemsilt est constituée à partir des zones montagneuses de Teniet El Had et de Bordj Bounaama. La wilaya est réputée pour sa célèbre forêt de cèdres située dans le Parc National de Theniet El Had.

La population médicale est représentée par plus de 200 médecins généralistes et 40 médecins spécialistes répartis entre hospitalier et privé. Ils exercent dans les trois grands hôpitaux de la wilaya et dans plusieurs polycliniques et PMI dans la région.

Thèmes abordés

  • Gynécologie obstétrique: grossesse à risque en PMI
  • Néonatalogie: réanimation du nouveau né en salle de naissance
  • Infectiologie: brucellose, leishmaniose, infections nosocomiales et hygiène hospitalière
  • Urgences: urgences médicales, AVP et traumatisme crânien

Consultez le programme détaillé des journées d'échanges scientifiques du Ouarsenis.

Partenariats

  • Direction de la santé de la wilaya de Tissemsilt
  • Hôpitaux de Tissemsilt, Theniet el Had et Bordj Bounaama

Nous souhaitons chaleureusement remercier MM. le Wali, le Directeur de la Santé et de la Population ainsi que le Directeur de la prévention, qui ont activement contribué à la mise en place de ces journées et qui nous ont permis de travailler dans des conditions optimales en mettant à notre disposition la superbe salle de conférence de la forêt d'El Meddad.

Résultats obtenus

tis participants
Ces deux journées de formation ont été suivies par près de 200 professionnels de santé, principalement des médecins mais aussi des sages-femmes et du personnel para-médical. Une quinzaine de spécialistes sont intervenus durant ces rencontres soit pour donner une conférence soit pour animer une table-ronde.

L'équipe de SoliMed était représentée par le Dr Arezki Fernane (pédiatre à l'hôpital André Grégoire), Chams-Eddine Bourezak (pharmacien-biologiste à l'hôpital Garches), Fabienne Messaoudi (gynécologue à l'hôpital Versailles), Loïc Epelboin (infectiologue à l'hôpital de la Pitié-Salpétrière), Madjid Si Hocine (gériâtre-urgentiste au CH St Camille), Malik Achour (réanimateur néonatalogiste à l'hôpital américain), Omar Tibourtine (réanimateur à l'hôpital Lariboisière), Sihem Ouar-Epelboin (médecin urgentiste au CHU Henri Mondor), Souraya Bedar (médecin référent en CMS, La Plaine St Denis et Salvador Allende) et Samia Arhab (chargée de communication et logistique).

Lire l'article paru dans le "Courrier d'Algérie" (page 10), le lundi 28 mai 2012.


 Voici l'ensemble des thèmes traités lors de cette formation
Détresse respiratoire
nouveau né

caducee1
Dr Achour
Premiers gestes de
réanimation

caducee2
Dr Achour
Oedeme aigu des
poumons
caducee3
Dr Ouar-Epelboin
Infections
nosocomiales

caducee4
Dr Bourezak
Fièvre chez l'enfant

caducee5
Dr Fernane
VIH

caducee6
Dr Epelboin
Grossesse à risques

caducee1
Dr Messaoudi
Leishmaniose

caducee2
Dr Epelboin
Choc anaphylactique

caducee3
Dr Ouar-Epelboin
HTA

caducee4
Dr Bedar
Maladie Alzheimer

caducee5
Dr Si Hocine
Cas clinique gériatrie

caducee6
Dr Si Hocine
 Cliquez sur les caducées pour consulter ces thèmes (au format PDF)

Les 6èmes rencontres pédiatriques de Tlemcem, 25-26 mai 2012

Un séminaire devenu incontournable...

logo apset 200
Il y a des évènements qui s'imposent dans l'agenda scientifique tant ils semblent y avoir leur place de droit. C'est le cas des Rencontres Pédiatriques de Tlemcem dont la sixième édition a eu lieu les 25 et 26 mai 2012. Initiées pour la première fois par l'APSET (Association pour la Promotion de la Santé de l'Enfant de Tlemcem) en 2007, ces journées sont devenues un évènement incontournable pour les pédiatres algériens. Soutenue par la Société Algérienne de Pédiatrie (SAP), l'Association des Pédiatres de Langue Française (APLF) ainsi que par l'université de Tlemcem, cette rencontre annuelle a pour objectifs de dresser un état des lieux de la pédiatrie en Algérie, de contribuer à enrichir le débat et d'offrir un temps de formation continue. Ces journées qui ont rassemblé deux cent participants cette année sont également un lieu de rencontres, formelles ou informelles, en vue de futurs partenariats entre services ou associations.

...que trois médecins de SoliMed ont contribué à animer

Sollicitée cette année pour être partenaire de ces rencontres, SoliMed Algérie n'a pas hésité et a répondu favorablement. Ces journées s'inscrivent en effet parfaitement dans la stratégie qu'elle a engagée depuis 2008-2009 : développer la formation continue médicale en Algérie. Trois bénévoles de SoliMed ont donc été dépêchés à Tlemcem pour participer à ce séminaire : le Dr Tayeb Benharrats, référent du projet et radiopédiatre, le Dr Fazia Hallalel, réanimatrice en pédiatrie et le Dr Guillaume Thouvenin, pneumologue en pédiatrie. Tous trois travaillent à l'hôpital Trousseau.

Les Drs Fazia Hallalel et Tayeb Benharrats ont animé les pré-rencontres destinées aux résidents en pédiatrie qui se sont tenues le vendredi après-midi respectivement sur le thème de la ventilation mécanique du nouveau-né et sur des cas cliniques de radiologie. Le lendemain le Dr Guillaume Thouvenin a présenté une analyse des pneumonies virales du nourrisson et du jeune enfant ainsi qu'une présentation croisée avec le Dr Tayeb Benharrats sur les difficultés diagnostiques au cours des infections respiratoires basses du nourrisson et du jeune enfant. Pour finir les Drs Hallalel et  Benharrats ont conclu les interventions de SoliMed par le sujet de la iatrogéie en néonatalogie. Consulter le programme des 6èmes rencontres pédiatriques de Tlemcem.

Ces rencontres ont également été marquées par la prise de position de plusieurs pédiatres qui recommandent l'introduction d'un nouveau calendrier de vaccination comprenant davantage de vaccins obligatoires (sur ce sujet lire l'article de "La Tribune on line").

Supports de présentation

Iatrogénie en néonatalogie : malpositions des catheters - Dr Tayab Benharrats
Imagerie des infections pulmonaires de la petite enfance - Dr Tayab Benharrats
Pneumonies bactériennes communautaires de l'enfant - Dr Guillaume Thouvenin
Pneumonies virales communautaires de l'enfant - Dr Guillaume Thouvenin

Séminaire d'échanges sur la prise en charge précoce d'enfants autistes - Constantine - 5 au 7 mai 2012

Contexte du projet

La wilaya de Constantine compte environ une population de 2000 autistes qu’il faut rapporter au 37000 de l’Algérie. Selon les associations présentes sur place seule une cinquantaine d’entre eux seraient suivis régulièrement.

Suite à l’appel à formateurs pour la formation d’El Oued, deux équipes de formateurs ont été constituées. Dans le même temps plusieurs associations algériennes se sont manifestées pour que nous organisions des journées d’échanges dans leur ville. Nous avons choisi l’association Wafa pour sa motivation et son sérieux.

Partenariat SoliMed - Association Wafa des parents d’enfants en difficultés mentales

constantine wafa solimedCréée en 2004, en réaction à un vide quasi total en matière de prise en charge des enfants autistes, l’association Wafa de Constantine a réussi à jeter les fondements de la première école gérée par une association et destinée à cette catégorie de handicapés. Mal connu et souvent confondu avec la débilité mentale, l’autisme demeure insuffisamment pris en charge à Constantine. Dans les centres psychopédagogiques, les autistes semblent ne pas avoir de place, les enfants qui ont la malchance de naître avec ce handicap sont donc souvent perçus comme une malédiction, une honte qu’il faut cacher. L’association Wafa milite sans relâche pour essayer de combler, un tant soit peu, un vide qui pénalise grandement cette catégorie de handicapés et leurs parents.

Aujourd’hui, l’association Wafa, qui compte parmi ses adhérents les parents d’une centaine d’enfants autistes et en difficultés mentales, multiplie les actions visant à sensibiliser la société autour du handicap mental et l’absence de prise en charge de l’enfant autiste. Elle a été soutenue par un financement de l’union européenne dans le cadre du projet ONGI en 2008. La prise en charge était destinée à quarante enfants autistes de la Wilaya de Constantine. Après deux ans de labeur les résultats sont très satisfaisants : deux enfants sont inscrits dans un centre psychopédagogique, deux ont acquis le langage et  tous les enfants ont acquis l’autonomie corporelle.

Equipe de SoliMed

Laurence Ancona, orthophoniste au CHU Le Vinatier de Lyon.
Louis Forgeard, pédopsychiatre au CHU Le Vinatier de Lyon.
Miguel Martinez, éducateur spécialisé, chargé de mission au Centre de Ressources Autisme Rhône-Alpes.
Hélène Scour, psychomotricienne au CHU Le Vinatier de Lyon.
Abdelatif Ibazizen, administrateur de SoliMed.

Résultats obtenus

constantine atelierLes journées ont été un franc succès en termes de mobilisation. Le samedi qui est un jour non travaillé a vu environ 130 personnes assister à la session sur les connaissances de l’autisme. Le dimanche et le lundi étant des jours de travail, la participation a été moindre avec respectivement 70 et 60 participants.

Avec 80% des participants qui se déclarent totalement satisfait par ces journées, la réussite des journées ne laisse planer aucune ambiguïté. Il est intéressant de noter que 87,5% des participants étaient en réalité des participantes. Si les psychologues et les orthophonistes représentent à eux seuls 55% des présents, il est intéressant de noter que l’assistance était relativement hétérogène, d’où la nécessité pour les formateurs d’adapter leurs discours.

Enfin il convient de noter l’intérêt qu’ont suscité les ateliers pratiques, pour à l’avenir essayer d’en intégrer toujours davantage dans les formations.

Témoignage

« Ils ont su se mettre au niveau d'une assistance hétéroclite, de parent, professionnels, étudiants, médecins ..., ils ont apportés des réponses précises et pertinentes à tout le monde, avec toute la technique nécessaire, mais aussi la chaleur et l'humanité dont chacun avait besoin.

Ils ont aussi apporté les notions de haut niveau dans le domaine, précisé l'état de l'art et apporté toute la rigueur scientifique et technique sans complaisance, ils ont fait passer le message que la prise en charge pluridisciplinaires de l'autisme est une affaire sérieuse qui nécessite de la rigueur et de l'humilité, fruit de leur longue expérience et encore une fois de leur véritable expertise. » Abdelatif Ibazizen, 09/05/2012.

Articles de presse

Lire le communiqué de presse sur les missions de formation à la prise en charge de l'autisme en Algérie.

Lire l'article paru dans El Watan (06/05/2012).

Lire l'article paru dans El Acil (06/05/2012).

Lire l'article paru dans Le quotidien d'Oran (06/05/2012).


 Voici l'ensemble des thèmes traités lors de cette formation
Connaissances
sur l'autisme

caducee1
Louis Forgeard
Etiologie et physiopathologie
caducee2
Louis Forgeard
Communication et évaluation
caducee3
Laurence Ancona
Interventions orthophoniques
caducee4
Laurence Ancona
Particularités psychomotrices
caducee5
Hélène Scour
L'observation psychomotrice
caducee6
Hélène Scour
La prise en charge pluridisciplinaire
caducee1
Hélène Scour
Comprendre pour
mieux accompagner

caducee2
Miguel Martinez
CHAT

caducee3
S. Baron-Cohen
M-CHAT

caducee4
Diana Robins
Q-CHAT

caducee5
C. Allison
Autisme T.E.D

caducee6
Sessad Goelettes
 Cliquez sur les caducées pour consulter ces thèmes (au format PDF)

Pour en savoir plus sur l'inventaire du développement de l'enfant (I.D.E), vous pouvez télécharger toutes les versions des I.D.E sur le site internet de CogniSciences.

Les journées de formation à la prise en charge précoce des enfants autistes - El Oued - 29 avril au 2 mai 2012

 

Contexte du projet

L'association Tej pour la Santé a lancé un vaste programme sur cinq ans (2008-2013) intitulé « Pour une vie meilleure de nos handicapés » qui inclut 8 projets. La formation à la prise en charge précoce d'enfants avec implants cochléaires, réalisée en 2010 par SoliMed à l'initiative de l'association Tej était la deuxième activité de ce programme. La mission effectuée constitue l'activité quatre et s'inscrit à la fois dans la continuité du partenariat mais aussi dans celle du programme.
 
Selon une étude réalisée par le ministère de la santé algérien en 2004, il y aurait environ 37 000 autistes en Algérie. Faute de professionnels de santé formés et faute de moyens, trop souvent encore les parents sont forcés de cumuler les rôles de parent, d’éducateur et de thérapeute.

Objectif du projet

Ces journées ont pour but de former les spécialistes qui sont quotidiennement au contact d’un public d’enfants autistes tels que les psychologues, les orthophonistes, les psychomotriciens ainsi que les éducateurs.

Notre partenaire local : l'association TEJ pour la Santé de Guémar

« La santé est une couronne sur la tête des biens portants mais seuls les malades la voient ».

Cette devise résumée par le mot « tej » qui signifie « couronne » en arabe est à la base de l’engagement de cette association très dynamique avec laquelle SoliMed a toujours plaisir à travailler.

locaux tejTej s’est donnée pour objectif la promotion et le développement de la santé organise :

  • des campagnes de collecte de sang ;
  • des caravanes médicales dans les villages ruraux ;
  • des campagnes de sensibilisation et de formation ;
  • le suivi et la prise en charge des enfants malentendants ;
  • des dons aux familles nécessiteuses.

L’association présidée par M. Ali Bey compte près de 80 adhérents.

Pour en savoir plus visitez le site de notre partenaire Tej.

Intervenants

Ce projet, dirigé par le Dr Sabrina Ziani, a vu intervenir des bénévoles de SoliMed ainsi qu’un praticien algérien. Nous remercions également Samia Arhab, notre chargée de communication et logistique.

Intervenants Spécialité Association ou service
Françoise Selmi Psychomotricienne SoliMed Algérie
Houda Chikhaoui Psychomotricienne SoliMed Algérie
Issam Sahili Psychologue SoliMed Algérie
Mahmoud Ould Taleb Pédopsychiatre Chef de service à Alger

 

Thèmes

Les sujets débattus durant ces quatre journées de séminaire sont les suivants :

  • l’expérience des Jardins d’Enfants Thérapeutiques ;
  • les différents supports de médiation ;
  • le programme de Schopler;
  • la prise en charge pluri-disciplinaire.

Consultez le programme complet des journées d'échanges.

Lire le communiqué de presse sur les missions de formation à la prise en charge de l'autisme en Algérie.


Voici l'ensemble des thèmes traités lors de ces formations
Cliquez sur les caducées pour consulter ces thèmes (au format PDF).

Le syndrome d'Asperger

caducee1
Houda Chikhaoui

Le syndrome de l'X fragile
caducee2
Houda Chikhaoui

L'expérience du JET

caducee3
Françoise Selmi

Psychose et motricité

caducee4
Françoise Selmi

Groupe Parent Enfant

caducee5
Issam Sahili

L'eau comme thérapie

caducee6
Issam Sahili

Le protocole de recherche PREAUT
caducee1
Issam Sahili

Evaluation des soins

caducee6
Dr. Squillante

Les journées d'échanges scientifiques SoliMed - AFMC font salle comble - Saïda - 8 au 11 mars 2012

fabienne
Les journées d'échanges entre médecins des deux rives, organisées par SoliMed et l'AFMC (association de formation médicale continue de Saïda) se sont tenues pour la première fois dans l'ouest algérien, à Saïda. Cette mission qui a duré 3 jours (du 8 au 10 mars inclus) avait pour but de réaliser un transfert de compétences et d'expériences entre professionnels des deux rives.

L'association AFMC avait parfaitement organisé sur place l'intendance et la prise en charge des intervenants et des invités. Ses membres, mobilisés depuis plusieurs semaines, ont sonné le rappel et invité toutes les personnes susceptibles d'être intéressées par ces échanges. Echanges au cours desquels ont été abordés des thèmes aussi riches et variés que l'asthme chez l'enfant, la prise en charge du VIH, des polytraumatisés ainsi que des HTA et les grossesses à risques...

bouchene1
Au final, avec près de 75 participants en moyenne par session, la réussite de ces journées est totale puisque le corps médical s'est déplacé en nombre pour assister aux interventions des spécialistes français et qu'une nouvelle collaboration est d'ores et déjà envisagée. Un grand merci à tous les participants de SoliMed et de l'AFMC et en particulier au Dr Karim Lallali, médecin bénévole de SoliMed, natif de Saïda.

Bénévoles de SoliMed :

  • Samia Arhab (logisticienne et journaliste à Berbère TV)
  • Dr Bouchène (ORL)
  • Dr Epelboin (infectiologue)
  • Dr Fernane (pédiatre)
  • Dr Lallali (biologiste et référent pour la mission)
  • Dr Messaoudi (gynécologue-obstétricienne)
  • Dr Ouar Epelboin (urgentiste)
  • Dr Si Hocine (gériatre)
  • Samia Arhab (chargée de communication et logistique)
participants1
sihem
karim arezki1

Voici l'ensemble des thèmes traités lors de ces formations
Cliquez sur les caducées pour consulter ces thèmes (au format PDF).

Infection materno foetale

caducee1
Dr. Fernane

Prise en charge du polytraumatisé
caducee2
Dr. Si Hocine

Tuberculose

caducee3
Dr. Epelboin

Vasculopathies gravidiques
caducee4
Dr. Messaoudi

VIH

caducee5
Dr. Epelboin

Organisation Sau

caducee6
Dr. Ouar-Epelboin

Depistage surdité chez l'enfant
caducee1
Dr. Bouchene

Epistaxis

caducee6
Dr. Bouchene

Les journées d'échanges scientifiques MST/VIH/SIDA

himeya2011

Les journées d’échanges en partenariat avec l’association AnisS

Les 19 et 20 Mars 2011 ont été organisées des journées d’échange médical sur le MST / VIH / SIDA en partenariat avec l’association AnisS, à Annaba. Le thème principal était la prise en charge des femmes portant le virus.

Correspondant aux objectifs du millénaire fixés par l’ONU, l’action s’est organisée dans les cadres suivants :

  • La Campagne nationale « HIMEYA 2011 » de Protection des Femmes et des Enfants du VIH/SIDA en Algérie
  • L’Axe stratégique du Plan Stratégique National de Lutte Contre le SIDA
  • Un Partenariat inter associatif entrant dans le cadre des synergies du PCPA

Quatre médecins de Solimed Algérie ont participé à leur animation : le Dr Fabienne Messaoudi, le Dr Azerki Fernane, le Dr Ali Kara et le Dr Luc Paris avec les membres d’AnisS et le personnel médical et paramédical CHU de Annaba (gynécologues, sage femmes, psychologues, infirmiers et étudiants).

Les deux journées se sont révélées productives, intéressantes et conviviales. Elles ont été l'occasion de beaucoup d'échanges ; avec des séances particulièrement interactives et stimulantes. Il y a eu beaucoup de questions (des deux côtés) et de discussions. Le point central de ces discussions était le dépistage, et sa généralisation.Un cas particulier longuement discuté fut la femme enceinte séropositive, mais différents sujets ont été abordés sur la thérapeutique, l'enfant, les accidents exposants aux liquides biologiques.

Ces journées ont permis de bien cerner les problèmes sur place et de définir ensemble les pistes de travail pour faire avancer les choses. Solimed s’est chargé des rappels théoriques et de la mise à jour des connaissances. La communication sur la rencontre a été prise en charge par notre partenaire AnisS.

Des ateliers pratiques ont été organisés pour les médecins praticiens. Un autre atelier consacré aux Sage femmes a été organisé par Solimed et l’Association des sages femmes d’Annaba ; relatif aux conduites à tenir.

Nous sommes encouragés, tout comme nos partenaires, par l’engouement et l’implication collective. Un grand remerciement à nos partenaires d'AnisS, accueillants et disponibles, ainsi qu'aux participants.

Consultez les supports de publication :

Lancement du Forum médical franco-algérien - 2011

forum solimed
L’association SoliMed Algérie a lancé le 3 janvier 2011 un Forum médical franco-algérien sur internet. Cet espace d’échanges entre professionnels de santé a pour objectif d’apporter une réponse concrète et rapide aux demandes individuelles de médicaments, de petit matériel médical spécialisé et de conseils de prise en charge médicale que reçoit l’association.

Le Forum médical franco-algérien permet également de compléter les activités de formation et d'échanges scientifiques réalisées par SoliMed en partenariat avec les associations ANISS, TEJ et Asim Tujya en offrant une plateforme permanente d'échanges aux participants de ces formations et aux experts médicaux de Solimed et de ses partenaires.

Le Forum comporte quatre rubriques principales (réanimation médico-chirurgicale, gériatrie, médecine d'urgence et conseils de prise en charge en Algérie), mais a vocation à s’étendre pour comprendre une rubrique par spécialité médicale, chacune modérée par un médecin spécialiste chargé de faciliter l'apport de réponses aux demandes de conseils de prise en charge, mais aussi d’alimenter la rubrique en articles et en informations diverses liés à cette spécialité.

Nous vous invitons à découvrir et à rejoindre le Forum médical franco-algérien de SoliMed sur le site : www.solimed.xooit.fr.

L’équipe de SoliMed.

Ne me pique pas - 2010

Ne me pique pas
SoliMed soutient l’association « Ne me pique pas » de l’Ecole Supérieure de Commerce de Toulouse dans son projet « Delta +» de lutte anti-scorpionique. L’objectif de ce projet est de récolter les fonds nécessaires pour acheter le matériel médical dont a besoin le dispensaire d’El Goléa. SoliMed a mis en relation les membres de « Ne me pique pas » avec l’ONG Caritas Alger et le dispensaire d’El Goléa.

Grâce à ce projet, les membres de « Ne me pique pas » ont permis l'achat de l'ensemble du matériel médical qui avait été listé par le Dr Nouacer, responsable du dispensaire d'El Goléa. Il ne reste désormais plus qu'à acheminer ce qui a pu être acheté en France.

Site : Ne me pique pas
A l'occasion d'une réunion bilan, samedi 7 juin, les membres de l'association « Ne me pique pas » ont confié à SoliMed ce qu'ils avaient pu récolter. L'ensemble de ce matériel sera séparé en deux lots. Un premier lot sera acheminé par le président de SoliMed, Farid Yaker, courant juin. Quand au second, il partira sur Alger mi-juillet. En effet, les membres de SoliMed ont proposé à l'association « Ne me pique pas » d'acheminer le matériel médical récolté au dispensaire d'El Goléa.

L'association Ne me pique pas

Les deuxièmes journées d'échanges entre médecins des deux rives de la Méditerranée

tizy seconde2010 07
Après le succès des premières journées d’échanges tenues en avril dernier et au vu du dynamisme de notre partenaire Asim Tujya et des participants, qui ont non seulement témoigné d’un vif intérêt pour les sujets abordés, mais également manifesté des besoins en formation autour de nouveaux thèmes, SoliMed a renouvelé son intervention les 12 et 13 novembre 2010 à Tizi Ouzou.

Comme lors de la précédente édition, des médecins spécialistes exerçant en France et en Algérie ont assuré les conférences. Trois médecins de SoliMed Algérie ont participé à leur animation : Dr Omar Tibourtine, anesthésiste-réanimateur, Dr Madjid Si Hocine, gériatre et Dr Arezki Fernane, pédiatre. Conformément à la demande exprimée en avril 2010, ces deux journées ont été consacrées à des thèmes spécifiques à la gériatrie et l’oncologie (diagnostic et prise en charge de la maladie d’Alzheimer, dépistage du cancer de la prostate…), aux urgences, à la pédiatrie (fièvre, asthme et diabète chez l’enfant, diététique du nourrisson) et aux troubles métaboliques.

Consultez : le programme des deuxièmes journées d'échanges

Consultez les supports de présentation :

Consultez : l'article sur la presse El Watan

Les premières journées d'échanges entre médecins des deux rives de la Méditerranée

affiche tizi
L'association SoliMed a organisé en partenariat avec Asim Tujya :

les premières rencontres d'échanges scientifiques de Tizi Ouzou les 9 et 10 avril 2010.

La formation continue du personnel médical et para médical de la région de Tizi Ouzou a été asurée par deux médecins membres de SoliMed, en collaboration avec leurs confrères locaux.

Les premières journées d'échanges entre médecins des deux rives ont réuni près de 100 participants sur les deux journées. Si les médecins généralistes composaient environ un tiers du public, celui-ci comptait aussi bien des étudiants en médecine, des internes que du personnel médical et paramédical, parmi lesquels les médecins praticiens dans les villages et zones enclavées.

Lors de cette formation, les thèmes abordés ont été la médecine générale, mais surtout la pédiatrie, la gériatrie, la cardiologie et l'hygiène hospitalière, permettant aux participants de renforcer leurs compétences et savoir-faire dans le but d'améliorer la prise en charge des patients et de leurs pathologies.

Au terme de ces deux jours d’échanges, 63% des participants ont déclaré que la formation leur avait permis d'apporter des réponses aux problèmes rencontrés dans le cadre de leur pratique professionnelle et 100% d'entre eux affirmaient qu'ils souhaiteraient participer à une autre session de formation de ce type.

Contexte de la mission

Par sa situation géographique difficile, la région de Tizi Ouzou souffre d'un important enclavement. La région étant essentiellement montagnarde, de nombreux villages restent aujourd'hui encore particulièrement isolés.

Les déplacements y étant difficiles, les centres de soin de proximité jouent un rôle essentiel dans le quotidien des habitants.

Cependant ces centres manquent cruellement de spécialistes pouvant assurer les gestes médicaux les plus difficiles et les plus délicats. Par ailleurs de nombreuses spécialités de la médecine d'aujourd'hui sont totalement méconnues : hygiène hospitalière, gériatrie, etc.

Le fort enclavement géographique de la région est accentué par un faible accès à l'information. Il est donc très difficile pour les médecins de pouvoir actualiser leurs connaissances :

  • Pas d'accès à des revues internationales ni à Internet
  • Rémunération trop faible des médecins et étudiants pour permettre un abonnement à des revues médicales ou pour pouvoir entreprendre de nouvelles formations

Mission de SoliMed

L'association SoliMed s'engage donc à assurer un « Appui à la formation initiale et continue des personnels médicaux et paramédicaux ».

Cela permettra une meilleure actualisation et diffusion des connaissances.

Bénéficiaires, participants et principaux acteurs impliqués dans le projet
Directs Indirects
  • Les étudiants en médecine
  • Le personnel médical et paramédical
  • Les médecins praticiens en périphérie, dans les villages et zones enclavées
  • Les médecins à responsabilité dans les structures hospitalières
  • Les responsables de la formation médicale
  • Les patients des hôpitaux et centres de soin de proximité de la région de Tizi Ouzou
  • L’ensemble de la population locale

Participants / acteurs :

  • Membres bénévoles de l'association SoliMed : logisticiens, médecins, infirmiers, etc
  • Personnel des centres de soins de Tizi Ouzou
  • Association Asim Tujya

Thèmes abordés lors des rencontres

Le Docteur Ali Kara, praticien hygiéniste, a abordé le thème de l'hygiène hospitalière.

Le Docteur Madjid Si Hocine pour sa part est intervenu autour des thèmes suivants :

Formation de 40 professionnels à la prise en charge précoce des enfants avec implants cochléaires

eloued2010 05
Fin 2009, le président de l’association TEJ pour la santé (déjà partenaire de Solimed lors des caravanes médicales organisées en 2005, 2006 et 2007) nous exprimait les besoins en formation continue des orthophonistes de la région d’El Oued.

Afin d’y répondre de manière adéquate, SoliMed a fait appel à l’association Orthophonistes Du Monde (ODM) qui a réalisé une formation à El Oued du 31 octobre au 2 novembre 2010, sur le sujet très spécifique de la rééducation pré et post-implant cochléaire chez l’enfant de 3 à 6 ans atteint de surdité.

La formation a été assurée bénévolement par trois orthophonistes : Elisabeth Manteau et Béatrice Thivilliers, respectivement présidente et membre de l’association ODM et Mina Bousebta, orthophoniste algérienne et enseignante à l’université d’Alger. Au départ prévue pour une douzaine de personnes, la formation a finalement accueilli une quarantaine de professionnels.

Des orthophonistes, mais aussi des psychologues et des psychomotriciens sont venus des quatre coins de l’Algérie (Alger, Oran, Annaba, Batna, Oum El-Bouaghi, Constantine, Ain Defla, Tamanrasset) pour participer à cet évènement.

Ces trois jours de formation ont permis d’aborder un large éventail de thèmes, allant des fonctions du langage à la rééducation du jeune enfant sourd appareillé, en passant par les différents types d’appareillage. Les trois orthophonistes bénévoles ont également organisé des ateliers de travail, procédé à des études de cas cliniques présentées par les orthophonistes algériens, et supervisé des consultations d'enfants présentant divers troubles pathologiques (autisme, surdité).

Troisième mission de formation médicale à El Meniaa - 2009

mission
Du 6 au 8 octobre 2009, l’équipe de SoliMed, composée de médecins, de sages-femmes et de pharmaciens venant de France et d’Algérie, a animé les troisièmes journées scientifiques d’El Meniaa.

Au programme : des conférences théoriques sur des sujets aussi divers que la grippe H1N1, l’alimentation de l’enfant, le paludisme ou la polyarthrite. Les débats organisés à la fin de chaque séance ont permis d’instaurer de riches échanges entre praticiens du sud et du nord.

En parallèle des Journées et pour la première fois, un séminaire de gynécologie destiné aux sages-femmes a été organisé suite à leur demande. L’objectif de la formation était d’apprendre à manier le matériel échographique.

Le matin, des ateliers pratiques avec démonstration sur patientes étaient organisés à l’hôpital. Les après-midi étaient quant à eux consacrés à l’apprentissage théorique et aux exercices. Devant le succès de cette formation, un deuxième séminaire consacré à la gynécologie pourrait être organisé début 2010.

Comme à son habitude, SoliMed a donné à l’hôpital du matériel médical, obtenu grâce aux dons de bénévoles et de généreux donateurs.

Voici l'ensemble des thèmes traités lors de ces formations
Cliquez sur les caducées pour consulter ces thèmes (au format PDF).

Stérilisation

Gonarthrose

Paludisme et traitements

Alimentation de l'enfant de 0 à 3 ans

Echographie

Polyarthrite rhumatoïde

Médicaments génériques

CAT devant une convulsion chez l'enfant

Diabète gestationnel

Douleur postopéatoire

Infarctus du myocarde: Traitement et diagnostic

Fièvre chez l’enfant

Deuxième mission de formation médicale à El Meniaa - 2009

consultation
La deuxième mission de SoliMed s’est déroulée du 2 au 4 mai 2009 grâce à l’investissement de neuf médecins et de deux logisticiens, tous bénévoles.

Les thèmes abordés durant les séminaires ont concerné aussi bien le dépistage du cancer, l’hypertension artérielle et les MST que la prise en charge des patientes durant l’accouchement. Une centaine de personnes ont assistés à ces formations, un public composé pour moitié de femmes.

En parallèle, les médecins ont effectué des visites dans les services de pédiatrie, d’orthopédie et de cardiologie. Suite à ces consultations, le transfert à Alger de trois patients atteints de pathologie cardiaque a été décidé. Ils se portent tous aujourd’hui très bien.

Enfin, du matériel médical a été donné à l’association Fleur d’Avenir. Le centre de santé d’El Meniaa à quant à lui reçu des lecteurs DVD, des jouets éducatifs ainsi que des doudous pour les nouveaux.

Voici l'ensemble des thèmes traités lors de ces formations
Cliquez sur les caducées pour consulter ces thèmes (au format PDF).

Actualité du Paludisme

Dépistage du cancer du sein

Hématome rétro-placentaire

Prise en charge d'un polytraumatisé

Allaitement du nourrisson

Endocardite infectieuse

Hémorragie de la délivrance

Réanimation du nouveau-né en salle de naissance

CAT devant un ictère du nouveau né

Envenimation scorpionique

HTA et grossesse

Tamponnade péricardique

Dépistage du cancer colorectal

Fracturés : conduite diagnostique et moyens d'attente


IST et MST


Traitement de l'HTA

Première mission de formation médicale à El Meniaa - 2009

La première mission, constituée de 13 bénévoles (médecins, infirmiers, logisticiens) a eu lieu du 5 au 10 mars 2009.

Des ateliers de formation théorique ont été organisés, abordant des thèmes tels que la contraception, le VIH, mais aussi des sujets plus spécifiques comme le suivi des patients opérés du coeur, l'hypertension artérielle, le traumatisme crânien, etc.

Les médecins ont également visité les services de l'hôpital, ce qui a permis l'organisation de consultations partagées et de travaux pratiques.

Le public était composé à 50% environ de personnel paramédical, 22% des participants étaient médecins. Cette mission a également été l'occasion d'effectuer un don de matériel médical à l'hôpital ainsi que des dons de jeux éducatifs aux enfants hospitalisés. Par ailleurs, de nombreuses associations ont été rencontrées et des pistes de partenariats évoquées.

 

 

Voici un exemple des thèmes abordés lors de cette première mission :

Les accidents exposant au sang

caducee1

La vaccination

caducee1